Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 20:00


Comme chaque nuit de Noël, le mal veillait sur Weihnachtsland.
Mais ce jour-là, Nicolas demanda à sa maman : « Pourquoi ne fêtons-nous pas Noël dans notre village ?»


01


Elle dit : « Je ne sais pas, tu demanderas à ton papa.»

Le soir, le père de Nicolas rentra pour manger. Il lui dit :«Sais-tu pourquoi nous ne fêtons pas Noël ?

- Oui, répondit son père, c'est à cause du monstre.
- À quoi ressemble-t-il ?
- Il est très grand avec une peau verdâtre recouverte de mollusques et de petits yeux rouges globuleux. Des algues pendent à ses bras. Des rumeurs disent qu'il hante le marécage.

conte014 revu
- Plusieurs villageois ont aperçu sur les berges du marécage des carcasses d'animaux sauvages.
- Mais, papa, pourquoi vient-il seulement le jour de Noël ?
- Jadis, tout se passait bien. Son père était un gentil monstre. Un jour de Noël, les villageois l'ont pourchassé et tué sur la place du village.

conte016_revu.jpg

 

Depuis, son fils ne veut plus que le village soit en fête le jour de Noël.»
 

 

Le ventre bien gonflé, Nicolas débarrassa la table.

 «Joyeux Noël, et bonne nuit !»
Il monta les escaliers, alla se brosser les dents, et partit dans sa
chambre.

Il s’endormit difficilement : il pensait à l’histoire du monstre.


Vers 23 heures, il se réveilla en sursaut. Il avait entendu un bruit
étrange qui provenait du marécage.
Il prit un drap de son lit et se fabriqua une corde avec. Il accrocha la corde au pied du lit, la jeta par la fenêtre, prit une lampe torche et descendit. Il se dirigea vers le marécage.
Dès qu'il arriva, il vit une ombre gigantesque passer à toute vitesse...

Nicolas sursauta, glissa et tomba dans le marécage. Tout à coup, le monstre arriva derrière lui... et le sortit de l'eau.
conte019_revu.jpg

Et puis le monstre posa Nicolas à terre. Il lui demanda méchamment :
« Qu'est-ce que tu fais là ?
-J'J'J'ai.....en.....entendu des des bruits...étranges....a.....alors je je.....suis venu ! bafouilla Nicolas.
-Je te grille au barbecue ou je te laisse vivant ?
-S'il te te plait....laisse-moi...je ne te veux pas de mal...
-Je te propose un marché : si tu retrouves ma mère, qui a disparu quand mon père est mort, je vous rendrai un Noël paisible et tranquille.

- Marché conclu !» répondit Nicolas.

 

L'enfant partit à la recherche de la mère du monstre. Dans une grotte il entendit un bruit, il regarda attentivement mais c'était juste un chien qui courait dans tous les sens.

Juste un chien ou un indice?

 

Quand le chien vit Nicolas, il se mit à aboyer et à tourner encore plus ! Il voulait que Nicolas le suive...

Il s'avança vers un coffre. Nicolas le suivit.

Le coffre s'ouvrit... et des fourmis apparurent, au fond du coffre. Plein de fourmis. Elles bougeaient dans tous les sens mais s'arrêtèrent net quand elles virent Nicolas.

Nicolas découvrit alors, sous une fourmi géante, un minuscule parchemin, visiblement très ancien.

Il le prit délicatement pour ne pas l'abîmer et soudain, le parchemin, qui était magique, s'agrandit et Nicolas put lire :

 

"Vous trouverez ce que vous cherchez au plus profond du gouffre du marécage..."

 

Nicolas repartit plein d’espoir vers le marécage. Il était, depuis trois ans, champion international junior d’apnée. Il n’hésita pas un instant et plongea dans l’eau glacée.

Le fond du marais était obscur, ténébreux, visqueux… L’air lui manquait, il devait faire vite… Après 3’14, épuisé, il remonta.

Au bout de trois tentatives, sous une épaisse couche d’algues, il découvrit enfin une immense cage. A l’intérieur, une énorme créature semblait pleurer… C’était la mère du monstre !!!

 

D'abord, Nicolas eut un peu peur. Ensuite, il s'approcha de la créature et lui demanda pourquoi et qui l'avait mise dans cette cage.

Elle lui dit : « Je n'en ai aucun souvenir... Mais, s'il te plaît, va chercher mon fils avant qu'il ne soit trop tard ! ».

Le garçon s'exécuta. Cinq minutes plus tard, il revint avec le monstre.

Ils tentèrent de remonter la cage à la surface. Au trente-troisième essai, ils réussirent enfin... Alors, le grand monstre devint tout petit et le village put passer Noël en paix.

Le lendemain matin, quand Nicolas sortit de sa maison pour aller à l'école, il vit tout le village qui l'applaudissait !

À partir de ce jour, on n'entendit plus jamais parler d'un monstre qui hante le marécage.

Aussi, des vieux dirent que le nouvel élève qui était arrivé peu après à l'école du village, c'était le monstre, qui avait été transformé en enfant...

Partager cet article

Repost 0
Published by 10 jours....10 classes...10 contes... - dans 2012
commenter cet article

commentaires

Armand 21/08/2013 10:17


Weihnachtsland ou le pays du père noel allemand


Jolie histoire pour les enfants :)

Bedu Rémi 20/12/2012 22:09


Bonjour et bravo les enfants !


je n'ai pas pu suivre toutes les étapes de votre création depuis le début, mais suis étonné positivement par le résultat final : félicitations pour votre travail !


Bien sincèrement,


un lecteur intéressé par votre histoire.


 

tanguy 17/12/2012 21:31


bien! beau conte .

Capucine 17/12/2012 18:54


Le texte est superbe, mais le nom un peu bizzare

CARLA 17/12/2012 17:48


Moi je trouve que les contes de noel c'est super bien,et le maître nous sa


proposer di participer.Tout les enfants de la classe de cm2 travaille bien,surtout


les conte de noel,10jours...10classe...10contes c'est super bien et les dessin aussi.

Présentation

  • : Le blog de 10jours...10classes...10contes...
  • : en 10 jours, 10 classes de France vont créer 10 contes de Noël...
  • Contact

Recherche