Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 novembre 2012 2 13 /11 /novembre /2012 17:25


 Noël, c'est le 25 décembre, tout le monde le sait.

Et aujourd'hui, on est le 25 décembre.

Mais là, ce n'est pas pareil : le Père Noël n'est pas venu...

Je vous explique :

ça se passe le jour de noël, le 25 décembre donc.

Je me demande pourquoi il n'est pas venu...

Mais... j'ai déjà commencé ma petite enquête...

J'ai déjà trouvé quelques indices en me rendant au Pôle-Nord :
- un lutin grincheux qui en voulait au Père-Noël, il souhaitait lui prendre sa place
- un renne a disparu
- des cadeaux ont été volés

02c

Qui en veut au Père-Noël, quelle piste choisir ?...

Premièrement, je me dis : les cadeaux volés auraient pû être remplacés.
Deuxièmement, je décide
d'interroger le lutin grincheux. Je vais chez lui mais il n'est pas là. J'attends mais personne à l'horizon...

Alors je choisis la piste du renne. En regardant tous les enclos, je m'aperçois que l'enclos du chef des rennes est vide. Donc, le renne qui a disparu, c'est celui qui guide toute la brigade, le renne le plus attaché au Père Noël.

Je me décide à suivre les traces dans la neige. La piste s'enfonce dans la nuit froide. Il y a quelque chose devant moi qui scintille sous la lune :
un collier où il est écrit: «renne du père-Noël». Je continue...

Zut, le brouillard maintenant ! Et les traces de pas qui se séparent en deux !

Je prends à droite.

Au moment où le brouillard s'épaissit, j'aperçois une lueur. En m'approchant je distingue une vieille cabane en bois. Un frisson me parcourt le
dos.
Je ressens un profond malaise...

J'ai très peur mais je m'approche quand même. J'ouvre la porte. Je vois le renne et le Père Noël. Ils sont attachés. Et je vois aussi le lutin qui s'habille parfaitement comme le Père Noël, avec son traineau rempli de cadeaux...

Le lutin ne m'a pas remarqué. Je sors, referme la porte, me glisse jusqu'à la fenêtre et regarde. Le lutin continue de surveiller ses prisonniers
tout en préparant sa fausse tournée. Sans faire de bruit, je me faufile vers la porte arrière et reprends les cadeaux volés. Je vais chercher les rennes et leur explique la situation. Après être revenus à la cabane en suivant mes propres pas, nous l'encerclons  :

« Hé le lutin ! Rends nous le Père Noël, tu es cerné ! »


Pas de réponse, pourtant la faible lumière continue de luire. Je relance l'appel, personne. La fumée sort de la cheminée. C'est sûr, il y a
quelqu'un.

« J'ai pris les cadeaux que tu as volés et j'ai ramené le reste des rennes . »
Je vois alors un rideau s'entrouvrir...

Un deuxième petit lutin ouvre la fenêtre et tire avec un pistolet en sucre d'orge sur moi. Je me jette à terre en esquivant la balle en sucre et je cours derrière un sapin pour me cacher.
002-copie-2.jpg

Pendant ce temps, les autres rennes voient un lutin sortir par la porte de derrière avec le Père-Noël et le renne. Soudain, j'entends un cri. L'une des balles touche un des rennes qui m'accompagnent. Celui-ci tombe à terre et je ne sais plus quoi faire.

Une roulade pour arriver à la porte, et je viens au secours de la bête. Le renne est blessé à la patte.

Je lui fais rapidement une petite attelle et lance une pierre sur le lutin qui tire des balles en sucre. Il tombe et lâche son pistolet, alors je m'en saisis et ...

«Hauts les mains !»dis-je
Le lutin lève les mains. Je l'attrape, lui mets le pistolet sur la tempe et je crie :
«Rendez-nous le Père Noël et le renne sinon je tire !»

 

Pas de chance pour lui, le lutin se met à bouger. Alors je lui tire une balle dans la tête. Rapide comme l’éclair il attrape la balle et il la mange. Je le plaque par terre puis je l’attache. Je ramène le renne et le Père Noël chez eux et soudain….

Je me réveille, toute cette histoire n’était qu’un rêve.

Partager cet article

Repost 0
Published by 10 jours....10 classes...10 contes... - dans 2012
commenter cet article

commentaires

Rémi Bedu 30/12/2012 23:53


Je reprends la lecture de vos différents textes après une pause de quelques jours de fêtes...


J'apprécie celui-ci dont le style rapide, composé de phrases très courtes est agréable à lire et nous donne une impression de rapidité qui correspond à l'histoire racontée. Le fait d'utiliser la
première personne de la conjugaison ajoutre aux effets réalistes : encore Bravo ! Seul petit souhait : j'aurais aimé que tout ceci ne soit pas un rêve... Pour avoir accès à une conclusion plus
complexe !

Sandrine H 14/12/2012 16:53


un joli conte qui allie modernité et rêve...


Félicitations!


Je peux avoir le pistolet en sucre d'orge?

jade 11/12/2012 21:12


super l histoire tout ca bien autour de noel meme le pistoler sucre dorge et les balle en sucre BRAVOOOOOOOOOOOOOO

Sandrine 03/12/2012 18:30


Un conte policier !!! Belle idée !!!

bedu Rémi 02/12/2012 10:29


Bonjour à toutes et à tous !


Félicitations pour le rythme et le ton donné à votre conte !


Il faut continuer ainsi, le côté enquête policière ménage un suspens qui nous entraîne à souhaiter lire la suite !


4' 1-9-12-12-5-21-18-19 , 17-21 ' 25  1  20  9-12  4-5  3-1-3-8-5   4-5-18-18-9-5-18-5   12-5  18-9-4-5-1-21 ?


21-14  13-15-14-19-20-18-5 ?  12-1  13-5-18-5  14-15-5-12 ?


22-15-20-18-5  5-14-19-5-9-7-14-1-14-20  ?  22-9-20-5  12-1  18-5-16-15-14-19-5 !!


18-5-13-9  2-5-4-21


9-14-19-20-9-20-21-20-5-21-18   4-1-14-19  12-5  12-15-9-18-5-20

Présentation

  • : Le blog de 10jours...10classes...10contes...
  • : en 10 jours, 10 classes de France vont créer 10 contes de Noël...
  • Contact

Recherche